#6 – Jeux Idéaux (Feat. Mikaouel)

Spiderman, Assassin’s Creed Odyssey, Call of Duty – Black Ops IIII … Les sorties jeux vidéo s’accumulent mais se ressemblent toutes. On décortique le milieu actuel du jeu vidéo et on analyse comment on en est arrivé là ?

Pour nous aider dans cette enquête, nous accueillons le doux, soyeux et adorable Mikaouel. Vidéaste critique mais bienveillant, il apporte un point de vue riche sur le journalisme, les tendances et le business du jeu vidéo. Pour aller plus loin, on vous encourage à découvrir sa chaine Youtube.

Bonne écoute.

Les sujets de l’épisode :

  • L’uniformisation du jeu vidéo [00:03:38]
  • La Finlande n’existe pas [01:12:00]
  • JoJo’s Bizarre Adventure, le meilleur manga du monde [01:22:33]
  • J’ai infiltré un groupuscule incestueux [01:35:17]

Dans nos recommandations : [01:43:25]

  • Mikaouel : Monsieur Le Prof : Éthique et Responsable
  • Baptiste : Distorsion Podcast
  • Jordan : Youssoupha – Polaroïd Experience / Disiz La Peste – Disizilla / Alpha Wann – Une Main Lave L’Autre
  • Adam : Le Rock Psychédélique Turc

Références :

Crédits musicaux :

#6 – Jeux Idéaux (Feat. Mikaouel)

 
 
00:00 / 2:01:19
 
1X
 

Auteur : Jordan

Futur ex-réalisateur. Je veux seulement devenir immortel (avant de mourir).

2 réflexions sur « #6 – Jeux Idéaux (Feat. Mikaouel) »

  1. Très intéressant comme Podcast je découvre le format. Bonne idée aussi d’avoir invité Mika 😉 (le pauvre vous lui avez enlevé son Olbius ! fallait inviter le tandem :p )

    Sinon plein de bons arguments, mais aussi quelques erreurs (le PS Move précis ? c’est le pire périphérique de tracking au monde… même un smartphone avec un simple gyroscope fait mieux). Ensuite, à aucun moment vous avez abordé la VR. Pourtant, vous étiez à 2 doigts de froler le sujet avec le motion gaming… et le PS Move (qui justement, Mika, a une seconde vie en constituant les périph principaux du PSVR ! D’ailleurs Sony ne s’est pas gené de vendre des fins de série stockés depuis 10 ans dans des hangars à tarif d’or ! Simple exemple : un PS Move au cash-converter avant la sortie du PSVR : 5€. Un PS Move « rebranded » par Sony pour le PS Move ? 79,99 € les deux. VLAN ! ). Et sinon selon moi l’innovation viendra de l’indé, ou de la VR. (ou des deux). Les éditeurs triple A vous l’avez bien exprimé répondent à une demande du grand publique de constamment manger la même chose (et souvent de la merde). Tant que des jeux mainstream feront des records de vente, ca ne changera. (et les micro-transactions / lootbox / cash-shop / DLC viennent encore augmenter les profits de ces titres…)

    Reste quelques studios assez incroyables, capable de faire du Triple A innovant et sans bullshit (CD Projekt Red par ex). Mais ils sont peu nombreux, et tombent souvent dans le cercle vicieux des « focus test » ou en interne des gens « lambda » viennent essayer les jeux, et ces mêmes jeux sont modifiés pour faire à ces groupes de gens… le Tout venant quoi.

    La solution ? Je l’ai pas, par contre la CULTURE des joueurs (autant sur l’histoire du JV et son évolution technique et mécanique, (game design et co) que sur la culture du développement (comment fait-on un jeu ? combien ca coute ? qu’est-ce qu’il y a sous le capot ? Combien telle feature met-elle de temps à être codée etc…) les joueurs n’arriveront pas à cerner leurs propres gouts, et continueront d’acheter comme des moutons le jeu qui a la meilleur com’, ou la campagne marketing la plus mattraquante, ou simplement le jeu que les potes achètent… (Fifa, Call of, PUBG… etc)

    1. Merci pour ton commentaire !
      Content que tu es aimé le podcast, n’hésite pas à t’abonner à nos différents flux pour ne pas louper les prochains épisodes.

      Je ne partage pas ton avis sur le PS Move que je trouve très efficace bien que très lourd en termes d’installation (sérieusement la WebCam obligatoire ? Ou encore la télécommande-manettte à 50 balles pour le compléter ?). Je ne suis pas persuadé également que la VR révolutionnera notre manière de consommer les jeux, lorsque la VR arrivera à véritablement s’imposer, après quelques temps, elle suivra les tendances imho.

      Nous avons effectivement oublier de mentionner que chez les AAA, tout n’était pas noir même si on parle de Nintendo. CD Projekt Red aurait été effectivement un cas intéressant à mentionner, aux côtés d’autres développeurs respectables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *